ite/frères en marche
 

Fascination de Noël - Incarnation à la franciscaine   

frères en marche – Revue missionnaire des Capucins suisses

Chères lectrices, chers lecteurs

Nous vivons dans l’attente de la fête de Noël qui fait ressortir tant d’émotions, toute culture confondue, à travers le monde. Cet évènement nous renvoie à nous-mêmes car il nous donne de réaliser de quelle pâte nous sommes, vu que l’enfant de Bethléem l’a partagée. La naissance de Jésus nous touche donc de près. Qui pourrait rester insensible à ce qui se vit finalement au plus intime de nous-mêmes?

Si cette fête fait remonter en nous bien des souvenirs d’enfance, nous retenons toutefois que les cadeaux déposés près de la crèche étaient accueillis dans le contexte de la Nativité et non du Père Noël. Dans les sociétés rurales, la fête de la Nativité de Jésus mettait en relief, au cœur de l’hiver, la lumière brillant au coeur de la nuit. Aujourd’hui ce temps de grâce nous offre au demeurant aussi un espace où nous nous ressourçons. Tout à la fois, l’Enfant-Dieu nous humanise et nous divinise, où que nous soyons.

Ce numéro consacré à Noël nous le fait entrevoir sous différentes facettes; il est comme un kaléidoscope mettant en valeur ce que nous vivons avec intensité au quotidien. Oui, c’est Noël chaque fois qu’il y a plus d’humanité. Les crèches vivantes y contribuent à leur façon et traduisent en quelque sorte pour aujourd’hui ce que saint François d’Assise a bien voulu faire vivre aux gens de Greccio pour les ouvrir à l’émerveillement et à l’action de grâce.

Nous ne pouvons aujourd’hui oublier ceux et celles qui, sur les routes du monde cherchent un lieu d’accueil à l’instar de Joseph et Marie pour y passer la nuit. Nous ne pouvons faire l’impasse sur ce mystère de Dieu parmi nous.

A vous tous, nous souhaitons déjà un Joyeux Noël qui nous ouvre toutes grandes les portes de la Paix et de la Joie, voeux les plus chers au cœur de chacun. Et dans le même esprit «Bonne et Heureuse Année 2017».

Et bonne lecture!

Fr. Bernard Maillard, rédacteur